De la photographie

Je ne suis qu’un amateur, mais au sens étymologique – qui aime!

Pour autant, je ne passe jamais mon temps l’oeil rivé à l’objectif. Je suis à ce propos toujours effaré par la vision de ces gens qui regardent le monde par le filtre de leur smartphone ou de leur tablette – notamment ces visiteurs dans les musées, qui photographient les explications des oeuvres au lieu de les lire, puis de regarder, tout simplement. Avec leurs yeux.

La photographie, pour moi, passe d’abord par la contemplation à l’oeil nu : puis un détail, un cadre, une lumière… me donnent envie de faire un cliché. Pour tenter de rendre le réel tel que je le perçois.

Dans la mesure où mes fantaisies buissonnières sont abondamment illustrées, j’ai jugé utile de vous dire avec quoi et comment, et de quel cheminement tout cela est l’aboutissement.

Petite autobiographie matérielle

Sous la mer

Photographier léger

Photographie et blog