Comme un lundi

Vacances, certes, mais rendez-vous tout de même au bureau à 9h00. On n’est pas là pour rigoler.

A bord de l’Ulysse, l’un des deux bateaux de Nice Diving. Avec les pointus en voisins.

Vague effervescence matutinale…

Là-dessus, hop. Cap à l’est.

Pilotés par Stéphane, capitaine et patron du club.

On s’ancre au tombant des Américains, au pied du palais Maeterlinck. Une falaise sous-marine sublime qui commence à 42 mètres et plonge sans fin sur 200 mètres dans un bleu profond irrésistible.

Binômes du jour : Frédéric, alias “l’homme de Rungis” et Bobby, alias… Bobby.

Eau à quinze degrés annonce l’ordinateur. Tant mieux : canicule en surface…

Gorgones à 50 mètres. Eclairées, elles sont d’un beau rouge bordeaux. A la lumière du jour, à cette profondeur, les voici d’un bleu profond, comme le vide sous les palmes.

Une doris dalmatienne, dans un creux. C’est un nudibranche. Dit autrement : une limace de mer, mais les connotations de ce nom commun ne lui rendent pas hommage.

J’adore les nudibranches. Tenez, en voici un autre : la flabelline mauve, environ 10 millimètres de danse gracile.

Belle, non?

Passées quelques minutes au fond, environ une dizaine, remontée progressive vers la lumière en haut du tombant.

Ambiance entre les gorgones à 40 mètres, tandis que l’ordinateur annonce le passage en mode décompression. Cette belle balade va se payer au palier…

Tant pis. Allons voir les mérous.

Quelques nouvelles minutes à 35 mètres. Une jolie comatule…

Puis, plus haut, cette belle anémone…

Et nous voici de retour sous le bateau.

Il n’y plus qu’à tourner sur l’herbier de posidonies en attendant la décompression, l’oeil rivé sur l’ordi.

Belle ambiance sur la prairie sous-marine.

Dialogue avec les petits échinodermes…

Puis retour sur le bateau. Rosé au soleil. Navigation retour et restaurant de poissons sur le port, plus une bière due à Bobby qui a su rester à 50 mètres pile – notre impératif – tandis que je débordais de 0,6 mètres.

Après-midi tranquille ensuite, en compagnie de Damien qui forme une jeune femme au niveau 1…

Puis escorte d’Hugo, petit cousin en visite qui en profite pour faire un baptême et découvrir à son tour les joies de la plongée.

Mordu Hugo. Forcément.

Pas mal pour un lundi… 😉

 

 

2 réponses sur “Comme un lundi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *