En scaphandre1 mn de lecture

Autrement dit : en plongée sous-marine. 

Mais j’aime bien le mot « scaphandre » : il évoque les grosses têtes de cuivre à hublot et dès qu’on lui accole l’adjectif « autonome », c’est encore mieux : il fait aussitôt songer aux débuts héroïques, à époque d’avant les gilets stabilisateurs et les ordinateurs multi-gaz, celle du détendeur Mistral et de ses gros flexibles annelés, quand les hommes-grenouilles remontaient à la palme le long des tombants.

Tu ne trouveras pas d’aventure au sens strict ici : la plongée supporte mal l’idiotie – encore qu’on voit parfois de ces choses sur les bateaux…

Cette rubrique t’invite à des évasions proches ou lointaines, au coeur du monde coloré qu’on croise sous la surface, quand on y flotte en apesanteur comme dans un rêve de vol.

Récemment

En scaphandre
Patrick

En plongée dans les cenotes du Yucatán

Je te propose dans cet article d’explorer avec moi les cenotes de la région de Mérida, au Mexique, des grottes immergées moins connues – et parfois beaucoup moins accessibles – que celles que l’on trouve autour de Tulum. On y va?

Lire la suite »

Autres plongées

Nice diving

Pas d’anglicisme ici : ou alors, en jouant sur les mots. Plonger à Nice? Oh que oui, j’espère que cet article t’en convaincra.

Lire la suite »

Un livre

On ne compte plus le nombre de plongeurs de ma génération qui se sont mis à arpenter les fonds marins avec parfois un simple masque et un tuba, sur les traces de la Calypso de Cousteau et de son second à l’accent chantant Albert Falco, dont l’autobiographie retrace toute l’aventure des pionniers.

A propos des images sous-marines

J’ai débuté avec un compact numérique placé dans un simple caisson basique, puis, peu à peu, mon matériel a évolué. Je t’explique pourquoi et comment dans cet article du Bazar.